Médecine libérale et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont envahi le quotidien du grand public, les professionnels de santé n’échappent pas à cette tendance. Si leur utilisation dans un cadre professionnel offre de nombreux avantages, elle doit toutefois se faire dans le respect des règles de déontologie et apporter une vraie plus-value à votre activité.

Les réseaux sociaux, pour quoi faire ?

Échanges entre confrères et réseautage

Les réseaux sociaux offrent une façon simple et rapide de pouvoir échanger avec vos confrères sur les bonnes pratiques, collaborer sur des sujets liés à votre spécialité ou développer et entretenir votre réseau professionnel.

 

Veille

Les réseaux sociaux peuvent se révéler pertinents dans la recherche d’informations sur votre activité. Les sources y sont aussi nombreuses que variées. Vous pourrez, si votre veille est organisée et maîtrisée, gagner un temps précieux dans votre recherche d’information.

 

Communication vers le grand public

Vous pouvez également communiquer sur votre spécialité et votre profession, dans le respect du code de déontologie médicale.

Quels réseaux sociaux ?

Le choix des réseaux sociaux dépendra principalement de deux facteurs :

Votre objectif

Pour les échanges entre pairs, l’entretien de votre réseau professionnel et la veille (qu’elle soit liée à votre spécialité, à l’exercice de la médecine en général ou aux technologies), vous opterez plutôt pour des réseaux spécialisés.

Les réseaux professionnels et forums ne manquent pas.

Parmi eux, LinkedIn le réseau qui permet de mettre en avant votre cursus et vos publications et d’entrer en contact avec des confrères. Il permet également la publication et le partage d’articles ou de liens que vous estimez pertinents et utiles pour vos confrères.

Pour une approche plus large et une communication vers le grand public, Facebook et Twitter seront les plus adaptés. Ils vous offriront une audience large avec laquelle vous pourrez échanger et partager.

Facebook vous donne la possibilité d’être présent à titre personnel (c’est le profil Facebook avec votre nom et votre prénom) ou au nom de votre cabinet (c’est la page professionnelle).

Twitter sera plus professionnelle. Vous pourrez profiter de la grande communauté de soignants présente sur ce réseau social et bénéficier d’une aide inter-confrères via l’hashtag #DocTocToc notamment. Vous pouvez également :

  • Poser des questions sur n’importe quel point de votre exercice et obtenir rapidement des réponses/conseils (informatique du cabinet, nomenclature, retraite, législation, aide à la prescription, …).
  • Échanger sur votre pratique avec d’autres médecins de votre spécialité, etc…

 

Votre besoin et votre disponibilité

Si vous n’êtes pas encore présent(e) sur ces différents réseaux, prenez le temps d’aller les visiter pour en comprendre le fonctionnement global. Avec certains, vous vous sentirez peut-être plus à l’aise qu’avec d’autres.

A titre d’exemple, animer une page Facebook prend du temps et demande de la régularité. Il faut poster régulièrement et de prévoir de répondre aux commentaires.

Dans un autre registre, Twitter nécessite de s’habituer à une rédaction concise et synthétique.

Contraintes des réseaux sociaux

Vous devez respecter la déontologie médicale sur le web

Le livre blanc du CNOM vous sera très utile pour comprendre les grandes lignes des règles à respecter.

Avantages des réseaux sociaux

Ils sont nombreux ! S’ils sont bien utilisés, ils seront un gain de temps considérable pour votre information et votre formation.

Les réseaux sociaux offrent également un terrain favorable à l’information de vos patients et contribuent, de ce fait, à améliorer le lien qui vous unit. Enfin, vous pourrez entrer en contact avec des confrères aux quatre coins du monde en ne quittant pas votre bureau.  

Quelques astuces pour bien démarrer

Prenez le temps de découvrir les différents outils à votre disposition.

Faites-vous aider.

L’URML Martinique est sur les réseaux sociaux

 

Suivez-nous !

e-santé

  • Messagerie sécurisée
  • Médecine libérale et réseaux sociaux
in mi, leo ut elementum quis, massa justo Curabitur