Les perturbateurs endocriniens

Un perturbateur endocrinien (PE) est une substance ou un mélange exogène, possédant des propriétés susceptibles d’interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets délétères sur un organisme intact, chez ses descendants ou au sein de souspopulations.

 

Comment protéger les patients de la contamination chimique et des perturbateurs endocriniens

 

Les patients sont nombreux à nous poser des questions sur les perturbateurs endocriniens. Les médias véhiculent des informations multiples et souvent anxiogènes.

Pour apporter de l’information à vos patients et faciliter votre exercice, l’Union Régionale des Médecins Libéraux vous propose le dépliant « Perturbateurs endocriniens » réalisé par son groupe de travail.

Support de sensiblisation permettant d’orienter et d’informer au mieux les patients sur les comportements les plus protecteurs.

 

Télécharger le dépliant

Conseils de prévention contre les perturbateurs endocriniens pour les consultations en médecine générale

Informer de façon générale les patients quant aux PE et à leurs conséquences

  • Décrire le principe des perturbateurs endocriniens
  • Informer le patient sur les principales molécules reconnues comme PE et leurs localisations (alimentation, eau, cosmétiques…)
  • Informer le patient sur les effets sanitaires délétères pouvant être causés par les PE

 

Informer la femme en âge de procréer ou enceinte, les jeunes parents de l’intérêt de la prévention contre les PE

  • En cas d’exposition significative aux PE, risque majeur de pathologies congénitales ou de maladies chroniques à distance chez l’enfant, à l’âge adulte, chez ses descendants
  • Origine foetale (fenêtre de vulnérabilité majeure) d’une grande partie des pathologies rattachées aux PE
  • Questionner la femme en âge de procréer sur un éventuel projet de grossesse
  • Prévoir si possible une consultation pré-conceptionnelle en cas de projet de grossesse(supplémentations, prévention contre les PE…)
  • Intérêt notable de la prise quotidienne d’acide folique par la femme en préconceptionnel et en début de grossesse (prévention contre les anomalies congénitales dont celles du tube neural, rôle protecteur de l’acide folique contre les PE)
  • Périodes critiques d’exposition : période pré-conceptionnelle, grossesse (notamment toutes premières semaines de grossesse / organogénèse), allaitement, petite enfance, puberté
  • Aspect irréversible de certaines pathologies rattachées aux perturbateurs endocriniens

 

Prévenir quant à la présence de PE dans l’alimentation

  • Privilégier le « bio », bien laver les fruits et légumes, notamment en pré-conceptionnel, durant la grossesse
  • Eviter la consommation de soja chez la femme enceinte et le jeune enfant
  • Eviter de consommer des poissons d’eau douce (accumulateurs de PCB), des poissons prédateurs sauvages
  • Eviter les conserves et les contenants en plastiques suivants :
  • Eviter le contact d’aliments chauds avec du plastique (aliments chauffés au microonde dans des contenants en plastique, bouteille plastique en plein soleil, boisson chaude dans un gobelet en plastique…)
  • Eviter les ustensiles traités au téflon
  • Eviter la consommation de produits contenant des parabènes cachés : de E214 à E219
  • Pour la femme en surpoids / obèse avec projet de grossesse, enceinte ou allaitante : limiter les pertes de poids importantes (relargage dans l’organisme, pour le foetus / dans le lait, de PE lipophiles stockés dans les graisses)

 

Eviter l’utilisation de produits d’hygiène / cosmétiques contenant des PE

  • Certains produits cosmétiques contenant des phtalates, alkylphénols, parabènes, phénoxyéthanol, triclosan, formaldéhyde…
  • Certains filtres solaires contenant benzophénone (BP-3), 4-methylbenzylidene camphor (4-MBC) …
  • De façon générale, éviter les produits avec PE non rinçables / en contact prolongé avec la peau (fond de teint, vernis, crème, rouge à lèvres), les produits mis après la douche (perméabilité cutanée), surtout chez la femme enceinte ou allaitante

 

Conseils concernant la prescription de médicaments

  • Limiter la prise de paracétamol durant les premières semaines de grossesse.
  • Proscrire l’aspirine, l’indométacine et tout AINS en général durant toute la grossesse
  • Inhibiteur de la 5-alpha réductase, alprostadil : utiliser le préservatif lors de rapport sexuel pour limiter la transmission du traitement chez la femme en âge de procréer, enceinte ou allaitante
  • Crème vaginale à base d’oestrogènes : éviter le rapport sexuel juste après l’application de la crème pour limiter la transmission du traitement chez l’homme, ne pas appliquer la crème en cas de grossesse
  • Limiter les traitements contenant des PE
  • Eviter les médicaments et les compléments alimentaires contenant du phtalate de dibutyl (DBP), du phtalate de diéthyle (DEP)

 

Pour en savoir plus…

L’URPS-ML PACA a publié, en partenariat avec l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Association Santé Environnement France, un guide à l’usage des médecins libéraux sur le thème « Comment protéger mes patients de la contamination chimique et des perturbateurs endocriniens ». Une initiative pertinente et très utile lorsqu’on sait que « les professionnels de santé ne sont pas toujours en mesure d’informer et d’aider leurs patients à se prémunir contre cette exposition », indique le Dr Laurent Saccomano, président de l’URPS-ML PACA.

Ce guide passe en revue les perturbateurs endocriniens (PE) et les contaminants chimiques qu’il s’agit d’éviter.

Il indique également les effets nocifs de ces PE et contaminants au regard de diverses maladies : cancers, obésité, diabète, troubles du neurodéveloppement, malformations génitales, maladies neurodégénératives et troubles de la fertilité. Enfin, il donne aux médecins des informations pratiques à livrer à leurs patients pour les aider à se protéger. Par exemple, préférer les produits naturels (vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir) et le produits écolabels aux produits chimiques (notamment ceux contenant des alkylphénols, du triclosan et des parabènes) pour nettoyer et entretenir un logement.

 

Comment protéger mes patients de la contamination chimique & des perturbateurs endocriniens (dossier scientifique et pratique)

Comment protéger mes patients de la contamination chimique & des perturbateurs endocriniens (dossier pratique)

Comment protéger mes patients de la contamination chimique & des perturbateurs endocriniens (dossier scientifique)

 

santé environnementale

  • Les sargasses
  • La Chlordécone
  • La qualité de l’air
  • Les perturbateurs endocriniens